MENU
close

pratiquer

Académie des Musiques du monde - Avril

Musiques Sud-américaines et caribéennes


Du ven.7 au lun.10 avril 2023
Au Conservatoire du Grand Chalon, à la salle Harmonie (rue Denon) et au théâtre Piccolo

Apprentissages, pratiques et réflexions

Ce temps d’apprentissage condensé développera des espaces de transmission, d’expérimentation et de réflexion autour des répertoires afro latino-américains et des Caraïbes. Cette académie réouvrira les portes du cabaret « Tropicana », lieu mythique de la Havane où Benny Moré, accompagné par sa Banda Gigante, réinventait le Son-montuno, Rolando Laserie chantait le Bolero, et l’Orquesta Aragon interprétait les premières notes du Cha-cha-chá. Le Théâtre Piccolo saura recréer l’ambiance de l’hôtel El Prado pour s’imprégner de la Cumbia cadencée et du Porro joués par Lucho Bermudez et Pacho Galán, fondateurs de l’identité musicale de la côte atlantique colombienne, ou encore l’ambiance des salles de l’incontournable « Palladium » à New York sur des rythmes de Mario Bauza, Tito Gomez et Tito Puente où naquirent le Latin Jazz, la Guaracha ou encore la Salsa.

Cette académie propose de travailler l’articulation entre le corps (le ressenti), le répertoire étudié, l’émission sonore et les enjeux esthétiques, artistiques et techniques propres au répertoire et au format orchestral afin d’enrichir le processus créatif de l’artiste musicien.

Les intervenants

Le département fait appel à des spécialistes incontournables de ces thématiques :

- Abraham Mansfarroll Rodriguez (percussions)
Né à Guantánamo (Cuba), il étudie la percussion à l'école Regino Boti de Guantanamo avec Nelson Betancourt, puis à l'École nationale d'art de La Havane et à l'Institut supérieur d'art dont il devient professeur. Après avoir remporté plusieurs prix, il joue comme percussionniste dans le groupe du flûtiste cubain Orlando "Maraca" Valle avec qui il se produit dans divers festivals internationaux. Actuellement Abraham se consacre à son groupe "Campana project" et son concert Dizzy el afro-cubano.

- Irving Acao (saxophone)
Saxophoniste cubain, il fusionne dans sa musique les rythmiques afro-cubaines, les harmonies américaines et brésiliennes qui l’ont influencées, mais aussi des éléments de sa formation solide en musique classique. Ses expériences des scènes internationales avec Irakere, Chucho Valdes ou encore Roy Hargrove, Michel Camilo, Giovanni Hidalgo, Danilo Perez et MacCoy Tyner entre autres, lui ont permis de développer et d’affiner un style unique.

- Jany Macpherson (piano)
Après une carrière brillamment construite à Cuba où elle remporte l’équivalent d’une Victoire de la Musique (Prix Adolfo Guzman), Jany multiplie les collaborations prestigieuses (Orquestra Anacaona, Omara Portuondo & Buena Vista Social Club, Alain Perez, Manolito Simonet, Tata Guines, Miles Peña, etc), cette chanteuse, pianiste, arrangeuse et autrice-compositrice cubaine, s’installe dans le sud de la France.

L’équipe pédagogique sera complétée par Felipe Cabrera, Sebastian Quezada (percussions), et Jaime Salazar (voix et percussions).

Au programme : conférence,  latin jam session, workshop, ateliers, et ciné-concert

L’Académie débute avec une conférence sous forme d’entretien musical entre l’anthropologue Jaime Salazar et le musicien Abraham Mansfarroll visant à présenter les enjeux socio-historiques et musicaux de la dynamique du répertoire afro-caribéen depuis les années 1950. Ce moment de partage et d’écoutes posera les bases sonores sur lesquelles s’échafaudera tout le stage.

Cet espace d’échange laissera place à une latin-jam-session à la façon des jazz-clubs des années 1950 au moment où le latin jazz émerge comme une nouvelle identité sonore.

Les matinées commenceront par une mise en jeu corporelle qui permettra d’engager un travail de conscience et compréhension de la relation entre le corps et les rythmes spécifiques des répertoires abordés. Il s’agit de partir du corps en suivant la conscience du mouvement, pour revenir au corps par les sensations musicales.

Chaque journée proposera à l’ensemble des participants des workshops thématiques autour d’un répertoire choisi. Les intervenants invités proposeront des exercices pratiques visant à comprendre les enjeux mélodiques, rythmiques et harmoniques du style afro-caribéen. De nombreux ateliers en petits groupes accompagnés par des formateurs référents permettront d’approfondir les notions travaillées. Enfin, des applications en plus grand groupe donneront l’opportunité de monter un répertoire collectivement sous le format d’orchestre. Ici, le plaisir de faire de la musique ensemble visera à susciter l’émulation et la créativité collective.

Le samedi après-midi l’Académie propose d’assister au ciné-concert donné par Abraham Mansfarroll et son Campana project, qui établira un dialogue entre une sélection de courts-métrages du film Sept jours à la Havane, et le répertoire du groupe Campana project. En partenariat avec La Bobine, association art et essai pour le cinéma, cette soirée, mêlant le quatrième et le septième art, tissera en filigrane une pluralité de regards sur La Havane, cherchera à vous faire ressentir tant la beauté sonore, que la troublante impression de ces étranges régions tropicales où, parfois, se trouve suspendue la rationalité.

Informations pratiques

Places disponibles : 16 participants
Coût pédagogique : 48 € (élèves du Conservatoire - 16 €/jour) et 240 € (participants extérieurs - 80 €/jour) pour l'ensemble de l'Académie
Niveaux requis : attester d’une pratique musicale. La connaissance du solfège n’est pas obligatoire.

Pour candidater : Envoyer un CV et une lettre de motivation.
Les candidatures seront étudiées par la direction du Conservatoire et l’équipe pédagogique du département des Musiques du Monde.
Merci d’envoyer le dossier de candidature à jaime.salazar@legrandchalon.fr
Date limite d’envoi de candidatures : vendredi 17 mars 2023.

Une fois la candidature étudiée, l’équipe pédagogique de l’Académie vous communiquera par mail son arbitrage et les indications nécessaires.