MENU
close

découvrir

  • Temps fort
  • musiques du monde

L'Afrique engagée

concert - atelier - conférence

Depuis son accession à l’indépendance en 1960, le Nigeria a connu une vie politique particulièrement agitée. Cette ancienne colonie britannique a traversé une guerre civile et subi au total trente années de régime militaire. Si l’on ajoute des coups d’état récurrents à la vie politique de ce pays, on mesure à quel point l’instabilité fut souvent la norme. 
Ainsi, construire une identité nationale nigériane, au travers de la culture et de la  musique, fut un enjeu de taille, autant pour le régime que pour les opposants. Les voies et les réponses furent différentes. Du côté de l’opposition au régime, l’artiste nigérian Fela Kuti, père de Femi Kuti, a su construire, autour de sa musique, une identité nigériane et nationale fondée sur une vision politique contestataire, provocatrice et anti coloniale .
Parce qu’elle s’est approprié la Soul et le Funk venus des Etats-Unis, ainsi que le jazz, la musique ‘Afrobeat’ de Fela Kuti a jeté les bases d’une modernité musicale noire nouvelle, qui coupait les ponts avec l’héritage colonial pour en construire de nouveaux avec des mouvements politiques et artistiques engagés dans une vision panafricaine et émancipatrice.